Farah a soutenu sa these en anglais,  le 1er juin 2018 à la Faculté des Sciences appliquées, Universiti Technologi Mara, Malaisie  sur le thème « Empirical characterization of Equatorial geomagnetically induced currents (GICS) due to space electromagnetic perturbations »