Bienvenu a soutenu sa thèse le 20 novembre 2017 à l’Université  Marien Ngouabi en République du Congo, sur : Etude de la dynamique de matières dans le bassin du Congo : cas des suspensions solides et dissous